Energie

TOUT EST QUESTION D’EQUILIBRE

Dans le travail d’Hugues Allamargot, peinture et sculpture sans cesse se répondent, correspondent, et parfois nous emmène aussi dans un voyage à travers l’espace et ses jeux d’échelle. Celui du planisphère ou celui du paysage, celui de l’infiniment petit ou de l’infiniment grand. Des oeuvres qui appellent à interroger la représentation de l’espace ; au spectateur d’en éprouver sa perception visuelle, physique, sensorielle. Déformation des corps par des effets de miroirs et de reflets, développement des textures de l’eau, effritement de la matière, renversement des repères géographiques. Un dialogue entre le vide et le plein. Un espace toujours en mouvement, en vie, en particules.